Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier

Le picking immobilier : comment s’en protéger ?

picking immobilier

Le picking immobilier : comment s’en protéger ?

L’immobilier est un secteur très concurrentiel. Qui dit compétition, dit aussi coup bas. En effet, certains professionnels ne reculent devant rien pour obtenir un nouveau mandat. Peut-être avez-vous même déjà été victime de picking ? Si ce terme vous est inconnu, cet article récapitule ce qu’il faut savoir sur cette pratique déloyale.

Qu’est-ce que le picking ?

Nous sommes en plein été, la canicule fait rage et le thermomètre s’affole. Après de nombreux échanges, vous venez enfin de convaincre ce propriétaire de vendre son bien. Fier de votre négociation, vous rentrez finalement à la maison. Cependant, vous ne le savez pas encore, mais cette personne signera un mandat exclusif avec un concurrent deux jours après. Malheureusement, vous venez de subir un picking.

Cette pratique consiste à se renseigner sur les biens à vendre ou à louer en se basant sur les annonces des compétiteurs. Ensuite, il suffit de se rendre chez le propriétaire pour le démarcher. Ainsi, le fraudeur est sûr de faire face à un prospect, ce dernier ayant déjà son logement sur le marché. Concrètement, vous faites tout le travail et lui, en récolte les lauriers.

Recourir aux mandats exclusifs

Privilégier les mandats exclusifs plutôt que les mandats simples. Bien que plus compliqués à obtenir, ils sécuriseront vos relations avec les propriétaires. Ainsi, une agence immobilière tierce ne pourra pas piquer sous votre nez, le bien que vous venez de rentrer. N’hésitez donc pas à signer des contrats de courte durée plutôt que des mandats simples !

Rester discret sur la localisation

Autre conseil, prenez garde à ne pas trop en dire dans vos annonces. Cela passe d’abord par les images. En effet, plus le nombre de détails sur une photo est élevé et plus il est facile de reconnaitre les lieux. De même, supprimez les éléments uniques comme les monuments et les enseignes. Si vous ne pouvez pas réaliser de clichés sans ce type de fond, éliminez-les avec une retouche photo. Soyez aussi attentifs à d’autres éléments :

  • Le texte de l’annonce
  • Les photos de la façade
  • La vue à travers les fenêtres
  • La géolocalisation du bien

S’allier à ses concurrents

Contre le picking, pensez aussi à la coopération avec vos concurrents loyaux. Vous pourrez ainsi vous informer sur les fraudeurs et partager vos pratiques. Tel Batman et ses Robins, veillez sur votre secteur et protégez-le ! (Évidemment, c’est vous Batman. Mais ne le dites pas aux autres, ils en seraient jaloux 😉 )

En plus de lutter contre le picking, ce rapprochement développera vos relations avec vos concurrents. D’une situation initialement nocive, cela peut même déboucher sur des retombées positives pour votre agence. Par exemple, votre entreprise deviendra un partenaire privilégié en cas de mandat partagé.

Une pratique à éviter

Avec une forte ubérisation du marché immobilier, l’heure n’est plus à la fourberie. En effet, les agences ont tout à gagner à travailler ensemble. Des pratiques comme le partage de mandats favorisent l’assistance. Des initiatives comme les fichiers AMEPI ou encore Lici, vont également dans ce sens. Au final, n’oubliez pas de vous protéger. Tout comme pour les morpions, personne ne veut devenir la victime d’un picking.

auteur :