Choisir vos préférences en matière de cookies
Lorsque vous visitez notre site internet, nous utilisons des cookies et des technologies similaires nous permettant d'améliorer nos services.
Puisque nous respectons votre vie privée, sur cette page vous retrouverez les détails du traitement que nous et nos partenaires effectuons avec vos données personnelles. Sous chaque rubrique se situe une explication détaillée des finalités du traitement et la liste de nos partenaires. Vous pouvez revenir sur vos choix à n’importe quel moment via le bouton "Gérer les cookies" disponible en bas de notre site internet. Merci de noter que vous ne pouvez pas refuser les cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site.
Tout accepter
Valider mes choix
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier

La fin des prospectus immobiliers ? Voici comment remplacer vos flyers.

La fin des prospectus immobiliers

La fin des prospectus immobiliers ? Voici comment remplacer vos flyers.

Bien que les flyers restent des incontournables de la prospection immobilière, il apparaît qu’ils sont de moins en moins efficaces. Les raisons sont multiples : entrée en vigueur de la loi anti-gaspillage de 2021, saturation publicitaire des boîtes aux lettres, craintes dues à la situation sanitaire, préférence des consommateurs envers les entreprises éco-responsables, etc. Il est donc temps de réfléchir à vos meilleures alternatives aux bons vieux prospectus immobiliers.

La publicité sur Facebook, pour créer une communauté

Utiliser la publicité sur Facebook peut générer des demandes d’estimation, mais présente aussi des avantages connexes. Bien exécutée, elle permet d’augmenter sa notoriété, son capital sympathie, de gagner en preuve sociale et de créer une communauté. Concrètement, pour un professionnel de l’immobilier, il est assez simple de créer une publication ressemblant à un prospectus, comme celle ci-dessous, puis de la booster.

Publication réalisée par Netty pour L’AGENCE


Pour obtenir des résultats probants, il faut cependant disposer d’un budget confortable. Sachez également que sur Facebook, le rayon de ciblage minimum des pubs est de 17km. Contrairement aux flyers, avec cette alternative, vous ne pouvez donc pas concentrer la diffusion sur une zone de la taille d’un quartier.

À découvrir : Vos réseaux sociaux gérés par nos community managers

La bannière display, le prospectus immobilier 2.0

Et si vous basculiez le budget alloué à vos prospectus vers des bandeaux publicitaires ? En agissant de la sorte, vous gagneriez sur de nombreux tableaux. D’une part, avec ce canal de communication, les coûts par vue sont imbattables et d’autre part, les méthodes de ciblage sont désormais très précises, notamment quand il s’agit de communiquer auprès des propriétaires immobiliers d’un quartier spécifique.

Le prospectus immobilier 2.0

Les bannières présentent un autre avantage majeur par rapport aux flyers : la possibilité de répéter le message. En effet, avec ce type de publicité, vous pouvez non seulement toucher de nouveaux prospects propriétaires, mais également faire en sorte de rester à un clic des internautes qui sont déjà passés par votre site.

Un site web performant est pré-requis à la mise en place d’une campagne de ce type. Si vous êtes agent commercial, veillez à disposer d’une page de présentation. Celle-ci doit comporter un texte de présentation, quelques arguments, des preuves de votre professionnalisme, votre numéro de téléphone ainsi qu’un formulaire de contact. Prenez également de belles photos marketing, de manière à apparaître à votre avantage sur le site et sur les bandeaux de pub.

➔ À lire aussi : Nos conseils pour rédiger votre présentation sur le site de l’agence

L’achat de mots-clés, pour être trouvé au moment idéal

Vous voulez des retours sur investissement rapides et spectaculaires ? Dans ce cas, nous suggérons d’opter plutôt pour l’achat de mots-clés sur Google Ads. Cette technique diffère de celles évoquées plus haut, car elle permet de répondre au besoin du propriétaire, le moment précis où il en formule la demande sur Google.

Flyers immobilier ou achat de mots clés ?

Comme la majorité des mandats sont confiés à l’agent qui établit le contact en premier, l’achat de mots-clés peut s’avérer diablement efficace. Encore faut-il définir le ciblage géographique, affiner la sélection des expressions-cibles, configurer les bonnes enchères, rédiger les bonnes annonces, etc.

Il va sans dire qu’il vaut mieux se former solidement, ou alors confier ses campagnes à des professionnels expérimentés. Le principal désavantage de cette alternative aux prospectus est le coût par clic du champ sémantique de l’estimation. À titre indicatif, pour utiliser à la fois l’achat de mots-clés et les bannières display, nous conseillons de disposer d’un budget total d’au moins 350€ par mois.

À découvrir : Vos campagnes configurées par des experts certifiés

Personne ne compte le nombre de pubs que vous faites. On ne se souvient que de l’empreinte que vous laissez.

William Bernbach, fondateur de l’agence DDB.

YouTube Ads, l’alternative 3.0 aux flyers immobiliers

Quand il s’agit de transmettre un message, la publicité sur YouTube présente de nombreux avantages. En couplant une vidéo de qualité et les différents ciblages proposés par la plateforme (codes postaux, âges, exclusions des locataires…), vous serez à même d’obtenir un flux régulier de prospects en provenance du géant de la vidéo.

Différent types de vidéos sont envisageables pour remplacer le traditionnel prospectus immobilier. L’idéal pour bénéficier de la répétition publicitaire sans lasser le spectateur pour autant, consiste à diffuser plusieurs créations en simultané. Vous pouvez donc opter pour l’une, ou même plusieurs, de ces possibilités :

  • Délivrer vous-même le message, face à la caméra.
  • Opter pour le témoignage d’un client vendeur satisfait.
  • Commander une vidéo publicitaire avec des acteurs.
  • Investir dans un spot de pub réalisé par Netty (exemple ci-dessous).




Pour jouir d’une bonne rentabilité sur YouTube Ads, vous devez avoir un spot adapté, mais aussi une page de destination de qualité. Vous l’avez peut-être déjà remarqué : YouTube permet d’ajouter un bouton d’appel à l’action à ses publicités. Bien choisit, il dirigera les internautes vers l’emplacement de votre choix (comme par exemple votre page la page estimation du site web de l’agence).

À découvrir : Vous disposez déjà d’une vidéo ? Diffusons-la sur YouTube Ads

Le magazine comme alternative au prospectus immobilier

Bien que la distribution de flyers perde en efficacité, la boîte aux lettres reste un point de contact pertinent. L’enjeu consiste donc à différencier le contenu de ses concurrents, tout en démontrant sa valeur ajoutée dans le projet de vente. Dans ce contexte, distribuer un magazine peut s’avérer une solution idéale.

Étant donné que la création d’un magazine est plus onéreuse que celle d’un prospectus immobilier, il convient de sélectionner avec soin ses boîtes aux lettres. Veillez également à définir le rythme des distributions optimal. Selon les ressources que vous souhaitez y sont allouer, nous conseillons d’opter pour une périodicité saisonnière ou annuel. Le magazine de l’été par exemple. Cette option présente l’avantage de coûter quatre fois moins cher, permet néanmoins de créer une habitude (sur le long terme), et donc une proximité chez le lecteur.

Mieux qu'un flyers immobilier : le magazine

Pour qu’un magazine puisse générer des demandes d’estimation, il est nécessaire de respecter certaines bonnes pratiques. Pensez à ajouter votre publicité aux emplacements stratégiques (comme par exemple, sur la quatrième de couverture). Mais n’oubliez pas que l’efficacité d’un magazine, réside surtout dans la qualité de sa mise en page, son contenu, son mode de distribution et la régularité de sa publication.

À découvrir : Créez facilement votre magazine avec le logiciel Netty Boost

Quelles sont vos meilleures alternatives aux flyers ?

Chacun ayant son propre contexte et un budget différent, il n’y a évidemment pas de solution universelle. Le choix et l’ordre des leviers à activer dépendent de plusieurs facteurs et une stratégie sur mesure s’impose. Avant d’aller plus loin, nous vous invitons donc à clarifier ces quelques points :

  • Combien de prospects voulez-vous recevoir chaque mois grâce au marketing ?
  • Disposez-vous déjà d’un site qui mérite d’investir dans la publicité digitale ?
  • Avez-vous déjà mis en place du webmarketing ? Si oui, quelles prestations ?
  • Quel budget mensuel seriez-vous prêt à investir chaque mois pour dépasser vos objectifs commerciaux ?

Autant de sujets sur lesquels nos chefs de projets seront de ravis d’échanger avec vous lors d’un entretien stratégique gratuit.

auteur :

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *