Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier

Twitter et les agences immobilières

twitter immobilier

Twitter et les agences immobilières

Créé en mars 2006, Twitter est principalement connu pour son absence de censure et sa diffusion d’informations brutes. Est-ce la raison pour laquelle il s’agit du réseau social préféré de Donald Trump ? Dans tous les cas, c’est un moyen de communication utilisé dans bien des domaines et par de nombreuses marques. Alors, en tant qu’agence immobilière, le média à l’oiseau bleu peut-il vous intéresser ? Découvrez la réponse dans cet article.

Bien commencer sur la plateforme

Si vous souhaitez créer un compte sur la plateforme, celle-ci propose un guide pour vous y aider. Pour démarrer sur Twitter, il faut déjà comprendre le vocabulaire utilisé sur le réseau. Voici un lexique afin de vous y retrouver :

  • Tweet : le nom donné à une publication (textes, vidéos et images).
  • Mention : elle permet de joindre un compte tiers à votre post.
  • Retweet : abrégé RT, c’est l’équivalent d’un partage sur Facebook.
  • Fil d’actualité (timeline) : la zone où les publications sont regroupées.
  • Thread : un ensemble de tweets apparaissant l’un sous l’autre.
  • Tendances : ce sont les sujets dont les utilisateurs parlent le plus.
  • Follow back : le fait de s’abonner à une personne qui nous suit déjà.

Pour alimenter votre compte, plusieurs types de tweets existent. Vous pouvez par exemple publier du contenu en rapport avec votre secteur d’activité ou sur l’actualité de votre agence. Si vous manquez de temps ou de créativité, il est aussi possible de retweeter du contenu en lien avec l’immobilier en y ajoutant un commentaire.

De nombreux outils peuvent vous faciliter la vie sur Twitter. Par exemple, Hashtagify analyse la popularité d’un hashtag et les expressions auxquelles il est le plus associé. D’un autre côté, TweetDeck programme vos tweets à l’heure choisie (sauf les Threads). Si vous recherchez une solution spécialisée dans l’immobilier et facilitant la gestion de vos réseaux sociaux, le logiciel Netty répondra à vos besoins. N’hésitez pas à demander un essai gratuit.

 

 

 

Le Hashtag, l’essence de Twitter

Popularisé sur Internet par le réseau, les hashtags peuvent être spécifiques à l’immobilier. En effet, certains hashtags comme “logement” ou “maison” sont des incontournables du secteur. Intégrez-les dans vos publications pour que les internautes cherchant à vendre ou à acheter un bien trouvent vos tweets plus facilement.

Les hashtags d’opportunité représentent aussi une source de visibilité importante. Liés à l’actualité, ces hashtags peuvent vous aider à accroître la notoriété de votre marque si vous savez les manier. Alors, à vous de trouver un lien entre l’actualité et l’immobilier pour faire mouche ! Faites toutefois preuve de réactivité, car la durée de vie de ces tendances n’excède généralement pas 24 heures.

Ce sont les utilisateurs qui choisissent les tendances Twitter. À ce propos, il faut rappeler que les sujets les plus tendances sont aussi les plus abondants en contenu, et donc très concurrentiels. La meilleure stratégie est donc de combiner des expressions populaires avec des termes de niche pour optimiser le ratio visibilité / interactions.

La publicité sur Twitter

Outre les hashtags, la communication payante est l’autre façon de communiquer sur la plateforme : il en existe 3 types. Les vidéos et tweets sponsorisés restent les plus classiques. Ces formats visent à promouvoir votre contenu. Ils apparaissent en haut des recherches et du fil d’actualité des utilisateurs n’étant pas forcément abonnés à votre compte. Les vidéos sponsorisées peuvent aussi se placer devant un court-métrage classique.

Les comptes sponsorisés ont pour objectif d’augmenter votre nombre d’abonnés. Votre profil se place alors en haut des recherches ou dans les suggestions des membres du réseau ne vous suivant pas encore. Les cibles de cette communication payante seront des personnes intéressées par la spécialité dans laquelle vous évoluez (la transaction, le viager, l’acquisition de mandats, etc.).

Les tendances sponsorisées servent à créer une campagne de marketing viral. Ce format consiste à placer un hashtag de son choix dans les tendances. Ce type de promotion n’est toutefois pas disponible en libre service : il faut contacter et négocier avec Twitter pour bénéficier de ce service.

Un outil de veille pour l’immobilier

En général, Twitter fait partie des premiers endroits où une information arrive sur internet, y compris pour le juridique. Nous savons tous à quel point les obligations légales doivent être scrupuleusement respectées. Il est donc vital d’être à jour sur ces textes de loi. Le réseau social peut vous épargner un lourd processus de recherche en agglomérant vos sources. De nombreux comptes spécialisés publient d’ailleurs leur propre veille.

Twitter permet aussi de garder un oeil sur ses concurrents et son secteur d’activité. Surveiller vos rivaux vous permettra de vous inspirer de leurs tweets et de connaître leur actualité. Concernant le marché, de nombreux organismes spécialisés dans l’immobilier postent des documents sur la situation du marché. Ces ressources sont parfois publiées uniquement sur la plateforme, certaines entreprises ayant une stratégie de communication propre à celle-ci.

La communauté Twitter étant relativement jeune, les technologies et innovations y sont bien représentées. Vous y retrouverez donc toutes les nouveautés inhérentes à l’immobilier et souvent complétées de tests, avis et explications. Vous pouvez même séparer les comptes que vous suivez par thème en utilisant les listes. En effet, cette fonctionnalité divise le flux de tweets par sujet. Par exemple, deux de ces répertoires sépareront d’un côté vos concurrents, et de l’autre, l’évolution juridique de l’immobilier.

Conclusion

Le réseau à l’oiseau bleu représente un fort potentiel en termes de notoriété mais nécessite de bonnes connaissances en social media et un management poussé. Twitter est donc un moyen de communication davantage adapté aux internautes expérimentés. Cependant, rien ne vous oblige à vous exprimer sur le média. Vous pouvez créer un compte exclusivement destiné à faire de la veille par exemple.

auteur :