Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier

Startups : celles qui risquent de changer l’immobilier

startup immobilier proptech

Startups : celles qui risquent de changer l’immobilier

Les startups sont des structures innovantes avec un fort potentiel de croissance. Leur essor débute dans les années 90, pour connaître son apogée dans les années 2000. Aujourd’hui, on en compte plus de 10 000 en France. Nous vous avons déniché les startups immobilières (Proptech) qui nous semblent les plus prometteuses.

Les startups de la réalité virtuelle, de la photo et vidéo

Les supports de communication tournés vers l’image sont appréciés des professionnels et sont très efficaces. C’est pourquoi des startups développent leurs activités autour de ces nouvelles technologies.

Meero, première plateforme de photographie à la demande dans le monde, propose d’envoyer un photographe professionnel à l’adresse choisie par ses clients. Il est aussi possible de commander des vidéos ou encore des visites à 360°. De plus, cet élément emblématique de la proptech a développé une intelligence artificielle permettant de traiter rapidement des dizaines de millions d’images, grâce à un algorithme.

ArchiReality est une startup à destination des professionnels, visant à utiliser des technologies avancées telles que la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la visite à 360°. Le but est de promouvoir et valoriser les projets architecturaux, auprès des investisseurs. La société propose une multitude de services allant de la réalisation des films d’animation à l’impression des visuels. Par ailleurs, Il est possible d’utiliser ces prestations à des fins commerciales.

Gizmo propose à ses clients de visiter des bâtiments neufs ou en construction grâce à des lunettes 3D personnalisables. Pour cela, la startup utilise des plans en 2D, puis modélise les biens neufs actuellement en vente. En parallèle, cette société alsacienne propose un support marketing et un logiciel permettant de géolocaliser les biens disponibles sur le marché.

La Proptech au service de la transaction

La transaction immobilière se situe au coeur du métier d’agent immobilier. Quelques startups tentent donc, de tirer leur épingle du jeu en proposant de nouveaux concepts. Voici notre sélection.

Lici développe une application made in France mettant en relation les professionnels de la transaction immobilière. Ainsi, les négociateurs peuvent partager des mandats de vente ou des fichiers d’acquéreurs, afin de se répartir la commission en cas de vente. Cela leur permet de conclure plus d’affaires, mais aussi de vendre plus vite. D’ailleurs nous avons intégré cette application d’inter-cabinet, directement dans le logiciel Netty.

Purplebricks est une startup britannique fondée en 2012 et valorisée à plus d’un milliard de dollars. Son objectif est de disrupter le marché des agences immobilières. Pour cela, elle vend ses services de transaction avec un forfait fixe de 849 £, plutôt que des commissions variables classiques. D’ailleurs, ce succès fait des émules : de plus en plus d’entreprises s’inspirent de ce concept.

Lok-iz tente de simplifier le système des apporteurs d’affaires. Pour cela, elle propose de rémunérer les personnes transmettant des informations sur un bien disponible à la vente. Si la transaction a lieu grâce aux informations fournies via l’application Lok-iz, alors l’informateur perçoit de 500 à 700 €. Enfin, la société s’est implantée dans le plus grand campus de start-up du monde : la Station F, à Paris. Cocorico !

Les startups dans le domaine de la construction 

Les technologies prennent une place de plus en plus importante dans notre quotidien et créent de nouveaux besoins. Ainsi, des startups souhaitent démocratiser les objets connectés dans le domaine du bâtiment. 

Katerra construit des bâtiments de A à Z afin de les revendre au meilleur prix. L’entreprise imagine, construit et décore elle-même ses habitations. Cette structure innovante vend sur son site de l’ameublement intérieur et extérieur telles que des cuisines, des éclairages pour la maison et coordonne de nombreux corps de métiers. Preuve de l’engouement des investisseurs, la compagnie a obtenu 865 millions de dollars de fonds pour développer son activité, en janvier 2018.

HabX propose un logiciel permettant de personnaliser un bâtiment neuf selon ses envies. La société s’inscrit au coeur de la démarche des habitants en les consultant, avant même la construction des logements. Les promoteurs se chargent ensuite de modifier le local, en fonction des demandes formulées par le prospect. Enfin, le site propose une fonctionnalité permettant de dénicher le quartier idéal en fonction des déplacements du locataire.

Les startups spécialisées dans la qualité du bâtiment 

L’habitation est un élément important de la vie de chacun. En conséquence, des startups se sont lancées et développent actuellement des technologies dans l’énergie et la qualité des logements.

Solen, startup française, valorisée à un million d’euros en 2018, a développé une application permettant d’accélérer la vente de vos biens. Le logiciel attribuera une note énergétique et calculera le taux d’ensoleillement du logement, afin de valoriser plus efficacement votre habitat. Plutôt pratique n’est-ce pas ?

MaSmartHome vous propose de choisir divers objets connectés pour équiper votre logement. Ainsi, vous pourrez économiser sur la consommation d’énergie et améliorer le confort de votre habitat. La startup qui a réalisé une levée de fonds de 600 000 euros en 2017, propose de vous accompagner, afin de choisir vos objets connectés les plus pertinents. 

Spaceti, développe des outils d’analyse intelligents tout en un, permettant d’utiliser de façon optimale, l’espace et l’environnement de travail dans leur globalité. L’entreprise fournit également des solutions pour communiquer avec ses employés et gérer l’énergie du bâtiment. La startup a été récompensée à l’occasion du salon MIPIM PropTech 2018.

Les solutions de gestion proposées par la proptech 

Certains agents immobiliers et de nombreux particuliers ne sont pas particulièrement à l’aise avec les activités de gestion. Heureusement, la proptech propose des alternatives pertinentes dans la gestion locative.

Check & Visit est une plateforme implantée à Rennes, permettant de procéder à un état des lieux. Une fois le local expertisé, un assureur agréé viendra prendre des photos de l’endroit afin de certifier la procédure. Comme ces vérifications sont contraignantes, la société souhaite faciliter les démarches et donner des conseils, pour éviter les conflits entre propriétaires et locataires.

IlliCopro veut permettre aux propriétaires de gérer leurs immeubles sans passer par un syndicat de copropriété. Pour cela, la startup fournit un logiciel et un accompagnement personnalisé, afin que les utilisateurs puissent gérer au mieux leur copro. Ainsi, vous pourrez notamment envoyer à tous vos locataires une lettre recommandée, afin de les inciter à participer aux assemblées générales.

Réinventer le co-working et la colocation

Les entreprises privilégient de plus en plus le travail en équipe. C’est pourquoi, certaines startups cherchent à mieux optimiser l’espace de travail afin d’améliorer la productivité de leurs salariés.

CoWork.io, valorisée à un million d’euros en 2015, cette société souhaite favoriser le bien-être et la collaboration entre les employés. Pour cela, la marque propose un logiciel de gestion du lieu de travail permettant entre autres, d’animer les communautés et d’automatiser les tâches administratives. Les chefs d’entreprise pourront ainsi gérer au mieux, les différents espaces de travail et salles de réunions dans leur entreprise.

Bureaux à Partager est un site de diffusion d’annonces de bureaux et salles de réunion à partager à destination des PME et des indépendants. La proptech vous accompagne aussi pour trouver l’espace de travail idéal parmi les différents lieux proposés (en open space, en entreprise etc.). Enfin, vous serez directement mis en contact avec le dépositaire de l’annonce. La startup a perçu une levée de fonds de deux millions d’euros en 2016.

OfficeRiders a pour ambition de ne plus gâcher les espaces de travail non utilisés en permettant aux professionnels de réutiliser des locaux appartenant aux particuliers. L’équipe propose une multitude de lieux accessibles au coworking et à la location. Cerise sur le gâteau, la startup a conclu des partenariats avec d’autres entreprises qui vous proposeront des services et activités originales, afin de travailler dans les meilleures conditions possibles.

La Proptech qui parie sur la data dans l’immobilier

Le traitement des données par la data ne se limite pas seulement aux grandes entreprises. En effet, les proptechs collectent également ces flux de données, afin de recueillir des informations dans l’intérêt de leurs clients.

WeWork met à disposition des espaces de travail collaboratifs et organise des événements hebdomadaires pour les professionnels. La startup new-yorkaise utilise la data de sorte à optimiser les espaces de travail, afin d’améliorer la productivité et l’efficacité des collaborateurs. Les offres d’abonnement sont conçues en fonction de la taille des entreprises. Valorisée à 20 milliards de dollars, elle offre ses services aux plus grandes sociétés du globe. 

auteur :