Choisir vos préférences en matière de cookies
Lorsque vous visitez notre site internet, nous utilisons des cookies et des technologies similaires nous permettant d'améliorer nos services.
Puisque nous respectons votre vie privée, sur cette page vous retrouverez les détails du traitement que nous et nos partenaires effectuons avec vos données personnelles. Sous chaque rubrique se situe une explication détaillée des finalités du traitement et la liste de nos partenaires. Vous pouvez revenir sur vos choix à n’importe quel moment via le bouton "Gérer les cookies" disponible en bas de notre site internet. Merci de noter que vous ne pouvez pas refuser les cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site.
Tout accepter
Valider mes choix
Rédiger un texte d'annonce immobilière : 5 conseils simples et efficaces
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier

5 conseils pour rédiger vos textes d’annonces immobilières

5 conseils pour vos textes d'annonces immobilières

5 conseils pour rédiger vos textes d’annonces immobilières

Le texte est l’un des atouts les plus importants d’une annonce immobilière. Il permet de générer des contacts plus nombreux et mieux qualifiés. Pourtant, son intérêt est parfois sous-estimé par les professionnels. Mais rassurez-vous, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Afin de vous y aider, nous vous donnons ici toutes les astuces permettant de rédiger des fiches de biens de haute qualité.

Définir un format de texte d’annonces

En tant que professionnel de l’immobilier, vous serez amené à rédiger régulièrement des annonces. Si vous souhaitez gagner du temps, il est donc pertinent de définir une structure de contenu qui sera commune à toutes vos annonces.

Le principe étant de diviser le texte en plusieurs paragraphes distincts, tout en suivant un ordre spécifique. Voici un exemple concret d’un format d’annonce à la fois simple et efficace. Il est composé de 5 parties :

  1. Le chapeau (en italique ou en gras).
  2. La composition de l’intérieur du bien.
  3. Les annexes et les parties communes.
  4. Les points d’intérêt à proximité.
  5. L’appel à l’action final (pour inciter au contact).

Il n’y a rien de pire pour un lecteur que de tomber sur un texte d’un seul bloc. N’oubliez surtout pas d’aérer vos annonces en sautant au moins une ligne entre chaque paragraphe. En complément de la structure, un bon format doit aussi intégrer un style de rédaction et une mise en page adéquate.

Soigner le style et la mise en page

Sur le web, il faut privilégier les phrases courtes. Nous conseillons aussi de rédiger des textes d’annonces sans abréviation ni superlatif et de privilégier la voix active. Ces critères de qualité seront appréciés à la fois des internautes et des moteurs de recherches (en particulier de Google). L’objectif étant finalement de rendre l’annonce la plus claire possible.

Utilisez les options de mise en forme du texte à votre disposition. L’italique ou le gras, au choix, permettent de mettre en exergue le chapeau, l’appel à l’action et également certains autres éléments importants. À ce propos, si vous êtes utilisateur de la solution Netty, vous pouvez mettre en avant les points forts du bien dans un espace dédié.

Nous vous suggérons aussi d’ajouter une liste à points dans le paragraphe dédié à la composition du bien. Cela présente deux avantages. D’une part, l’annonce sera plus esthétique et plus facile à lire en diagonale. D’autre part, nous avons constaté que Google adore les listes à points. Le référencement de l’annonce sera donc amélioré.

Exemple de texte d'annonce immobilière.
Ci-dessus, un exemple de texte d’annonce immobilière issu d’un site créé par Netty. Concis, il est néanmoins parfaitement rédigé par Agent Exclusif.

Définir la longueur de texte idéale

Un texte trop court ou incomplet générera des contacts peu qualifiés. Afin de limiter la perte de temps liée aux demandes de simples curieux, il convient d’ajouter toutes les informations essentielles pour l’acheteur (ou le locataire). De plus, Google valorise les textes longs. Il n’y a donc aucune raison de descendre sous les 100 mots par bien.

À l’inverse, un texte trop long risque d’effrayer les potentiels lecteurs et de rendre l’annonce disgracieuse. En effet, pour proposer un contenu esthétique, il faut veiller à l’équilibre entre la taille de la partie dédiée au rédactionnel et celle occupée par les images. De ce fait, 300 mots est un bon maximum.

Au final, viser une moyenne de 200 mots est un excellent compromis pour vos textes d’annonces immobilières. Vous contenterez ainsi les internautes et Google, tout en limitant le temps à investir dans la rédaction.

➔ À découvrir : Vous n’avez pas le temps de rédiger vos annonces ?

Trouver le bon dosage pour le fond du contenu

Vous le savez, les internautes sont en général assez peu attentifs. Il est donc nécessaire de commencer le texte de l’annonce par le point fort principal. Cela peut, par exemple, être la vue, la situation, le prix, le potentiel, etc. Une fois l’attention de l’internaute captée avec cet avantage unique, il sera plus facile de l’amener à lire la suite.

Votre lecteur est tenu en haleine ? C’est le moment de passer à la partie descriptive. En plus des mentions obligatoires, n’oubliez aucune information importante. Que ce soit le nombre de chambres, la taille du salon, la présence ou non d’annexes, etc. S’il s’agit d’une maison, pensez également à préciser la taille du terrain, ainsi que les éventuels points valorisables (piscine, combles aménagés, etc.).

N’évoquez que les points positifs du logement dans le texte. Cela donnera une belle première impression, et évitera de dissuader les visiteurs de se déplacer. Une fois sur place, lors de la visite, vous pourrez aborder en toute transparence les aspects positifs et négatifs du bien. Pour autant, nous déconseillons de sur-vendre le bien. Il ne faudrait pas risquer de décevoir les visiteurs.

➔ À lire aussi : Optimiser une annonce immobilière pour le référencement

Se relire et utiliser un correcteur en ligne

L’orthographe et la grammaire sont des points à ne négliger sous aucun prétexte. Un texte rempli de fautes mettra en doute le professionnalisme de l’agent et ternira au passage l’image de marque de son agence ou de son réseau.

Une relecture attentive avant toute publication sur le web est essentielle. De plus, nous conseillons d’utiliser un correcteur automatique en complément. Évidemment cela est facultatif si vous étiez le premier de la classe en dictée. Ci-dessous, vous trouverez une liste des correcteurs en ligne parmi les plus efficaces. Notez toutefois que ces derniers ne sont pas parfaits et servent d’appui à une vérification rigoureuse.

N’hésitez pas à ajouter votre correcteur préféré en favoris. Vous pourrez ainsi gagner du temps en y accédant en un clic à chaque fois que vous en aurez besoin.

L’orthographe est de respect ; c’est une sorte de politesse.

Alain, Philosophe et Essayiste

Texte d’annonce immobilière : quelle conclusion ?

Bien que rédiger des textes d’annonces de qualité soit essentiel cela n’est pas suffisant pour présenter ses biens de manière optimale. En effet, les internautes passent seulement 20% du temps total consacré à l’annonce, sur le partie textuelle. C’est pourquoi, nous avons sélectionné pour vous, nos meilleurs articles dédiés aux éléments visuels qui peuvent constituer une annonce.

auteur :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *