Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier

Les portails immobiliers au Royaume-Uni

Les portails immobiliers au Royaume-Uni

Les portails immobiliers au Royaume-Uni

Représentant 26% des investissements réalisés par des non-résidents dans l’immobilier français en 2017, les Britanniques sont les étrangers les plus actifs en France. Les atouts de l’hexagone auprès de cette clientèle ? La gastronomie, les paysages et l’imposition (oui, vous avez bien lu). Nous vous proposons donc de découvrir trois des meilleurs portails immobiliers au Royaume-Uni, afin de toucher ce bassin d’acquéreurs non-négligeable.

Rightmove : le leader des portails immobiliers au Royaume-Uni

Avec Rightmove, vous avez de grandes chances de réaliser le bon mouvement pour trouver des acheteurs britanniques. D’après SimilarWeb, le portail immobilier a en effet généré 81 millions de visites en juin 2020, dont la quasi-totalité provient du territoire du Royaume-Uni. Notez toutefois que le site est uniquement disponible en anglais. Vous devrez donc maîtriser la langue de Shakespeare pour l’utiliser.

Portail immobilier britannique rightmove

Outre l’important trafic, Rightmove possède une particularité très intéressante pour les agences immobilières françaises. Effectivement, le portail dispose d’une rubrique dédiée aux biens situés en France. Votre annonce ne sera donc pas perdue au milieu d’appartements et maisons en Grande-Bretagne. Il est même possible de filtrer les offres par région (celles de l’ancien découpage). Totally incredible !

À propos des tarifs, le portail a également prévu une formule dédiée aux professionnels de l’immobilier étrangers. Celle-ci vous permet notamment d’accéder à une base de potentiels acheteurs, mais aussi de consulter des statistiques de performance pour vos annonces. Bien que les prix ne soient pas public, la société assure ne prélever aucune commission.

 À lire aussi : Les portails immobiliers en Espagne

Zoopla : le challenger des sites d’annonces britanniques

Second plus gros portail immobilier au Royaume-Uni, Zoopla a rassemblé, d’après SimilarWeb, près de 36 millions de visites en juin 2020. Tout comme son principal concurrent, le site est uniquement disponible en anglais. En tant que professionnel de l’immobilier, vous serez aussi intéressé par la grande quantité de statistiques concernant le marché britannique (accessibles gracieusement).

Portail immobilier britannique Zoopla

Concernant la diffusion d’annonce, Zoopla propose lui aussi une catégorie dédiée aux propriétés en France. De même, vous retrouverez un annuaire des professionnels de l’immobilier, classés par pays et indiquant des statistiques comme la durée de vente moyenne ou le nombre de biens à vendre. Tout à fait utile pour mettre son agence en avant ou pour rechercher des partenaires britanniques.

L’entreprise ne communique pas publiquement ses tarifs, mais la diffusion des biens est payante. Hormis la publication des offres, la formule Zoopla Pro vous garantit également un accès à des statistiques très fournies concernant l’immobilier au Royaume-Uni. Du côté du contenu des annonces, le site propose des données intéressantes comme une estimation du coût mensuel de la propriété (prêt, énergie, assurance, etc.) ou l’indication du débit internet.

Arkadia : le portail immobilier des investisseurs au Royaume-Uni

Vous avez déjà des mandats concernant des appartements ou maisons au Royaume-Uni et vous cherchez des acheteurs français ? Dans ce cas, le portail immobilier Arkadia risque de vous intéresser. Très bien référencé pour les biens britanniques, il vous assure une bonne visibilité auprès des francophones souhaitant investir dans la pierre en Grande-Bretagne.

Portail immobilier britannique Arkadia

Outre son utilisation pour publier vos biens au Royaume-Uni, le portail immobilier possède aussi d’autres atouts. Il permet notamment de réaliser du partage de mandat avec d’autres confrères. De plus, vous pouvez aussi utiliser la catégorie « location saisonnière » pour diffuser vos annonces de logements de vacances si vous proposez ce type de mise en location en Grande-Bretagne.

Concernant la tarification, le portail propose deux formules pour les agences immobilières. La première se présente sous forme d’un abonnement mensuel à 69€/mois. La seconde s’entend par contact. En effet, elle vous reviendra à 9,5€ par prospect. Vous pouvez ainsi réguler votre utilisation du site, selon vos besoins. Sachez également qu’Arkadia dispose d’une passerelle de multidiffusion avec le logiciel Netty.

Les régions françaises attirant les britanniques

Bien que les britanniques soient les premiers investisseurs étrangers dans l’immobilier français, ces derniers se concentrent surtout sur certaines régions. En effet, les notaires constatent d’importantes variations selon les secteurs. Par exemple, les sujets de la couronne représentent 60% des acheteurs internationaux en centre-ouest. Au contraire, cette proportion tombe à 7% en Île-de-France.

Dans les faits, les britanniques recherchent principalement des biens à la campagne pour servir de résidences secondaires, mais aussi pour préparer leur retraite. Ainsi, leurs régions de prédilection sont le Limousin, la Dordogne et le Poitou. Outre l’aspect rural de la zone, l’ouest est donc également plébiscité pour sa relative proximité avec le Royaume-Uni.

En termes de biens, les britanniques ne recherchent pas nécessairement des logements luxueux. Effectivement, le calme et la présence de verdure figurent parmi leurs critères de choix les plus importants. Ces derniers s’intéressent donc souvent aux propriétés situées dans la campagne profonde et boudées par les Français à cause de leur isolement. En tant qu’agent immobilier, cibler cette clientèle peut donc vous aider à vendre une résidence ne trouvant pas de preneurs locaux.

Ne manquez pas nos prochaines parutions !

Vous avez apprécié cet article et souhaitez être informé des suivants ? Comme plus de 4000 professionnels de l’immobilier, abonnez-vous à notre newsletter, ou suivez-nous via nos pages FacebookTwitter et LinkedIn.

auteur :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *