Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier

4 questions au responsable marketing de BureauxLocaux

interview bureauxlocaux

auteur :

4 questions au responsable marketing de BureauxLocaux

Jules Latournerie exerce dans le marketing immobilier depuis près de 10 ans. Après cinq ans chez MeilleursAgents puis chez Anaxago, il est désormais responsable marketing de BureauxLocaux, 1er portail d’annonces immobilières pour les entreprises en France. Nous l’avons sollicité pour répondre à nos questions.

Jules Latournerie
Jules Latournerie, responsable marketing de BureauxLocaux.

#1 – Lors de votre arrivée chez BureauxLocaux, l’une de vos premières actions fut la mise en ligne du Blog. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Je suis arrivé l’an dernier à un moment clé pour BureauxLocaux qui préparait une refonte totale de son site web. Ce projet a été un véritable tournant puisque, depuis sa mise en ligne, le trafic a quasiment doublé sur le site pour atteindre aujourd’hui chaque mois plus de 200 000 visites de chefs d’entreprises à la recherche de bureaux, commerces et entrepôts à vendre ou à louer partout en France. À mon arrivée, l’idée était donc d’accompagner le lancement de ce nouvel outil de travail pour aider les professionnels de l’immobilier à optimiser leur visibilité en ligne pour en tirer un maximum de prospects qualifiés.

Dans cette optique, nous avons très vite remis l’accent sur le Blog de BureauxLocaux pour en faire une source d’information de référence pour les professionnels. Quel est le meilleur moment pour diffuser une annonce immobilière ? Quel est l’intérêt de géolocaliser ses offres ? Comment les utilisateurs recherchent des bureaux sur Internet et comment se démarquer de la concurrence ? Nous nous basons beaucoup sur le comportement de nos utilisateurs pour y aborder les problématiques très quotidiennes des professionnels en matière de communication digitale.

Tous les mois, nous partageons dans la Newsletter BureauxLocaux PRO nos derniers conseils ainsi qu’une veille dédiée à l’immobilier digital. Le but de cette newsletter est de lever le voile sur les meilleures pratiques pour être plus visible sur Internet. Elle est évidemment gratuite et ouverte à tous, plus de 9 000 professionnels la reçoivent tous les mois avec d’excellents retours !

#2 – En plus de s’inscrire à cette newsletter, quels conseils donneriez-vous à une agence classique, souhaitant se diversifier en immobilier professionnel ?

C’est vrai que de plus en plus d’agences traditionnelles viennent diffuser des annonces d’immobilier d’entreprise sur BureauxLocaux. Elles sont généralement attirées par des commissions intéressantes, des clients professionnels avec des projets solides et bien financés. Le tout, aidé par des plateformes spécialisées qui leur permettent d’accéder rapidement à des contacts qualifiés et sérieux. De manière générale, c’est un excellent levier de développement, surtout dans les villes moyennes où le marché n’est pas pris d’assaut par les grands brokers.

accueil site BureauxLocaux

Pour commencer, je leur conseille d’observer la composition de leur marché, identifier les acteurs qui se positionnent sur l’immobilier d’entreprise, les types de biens disponibles en centre-ville, en périphérie, les surfaces, etc. En B2B comme en résidentiel, le bouche-à-oreille fonctionne beaucoup, notamment pour les commerces ayant pignon sur rue. Les agences immobilières ont l’avantage de très bien connaître leur quartier, on en apprend beaucoup en échangeant avec les commerçants et les entreprises partenaires. Comment ont-ils trouvé leur local actuel ? Sur quelles problématiques auraient-ils aimé avoir de l’aide au moment de leur implantation ? Pensent-ils à se développer ?

Pour se familiariser avec le marché de l’immobilier d’entreprise, son vocabulaire et ses spécificités juridiques (droit au bail, pas de porte, bail commercial, locations pures, etc.), les agents immobiliers peuvent consulter notre guide de l’immobilier professionnel que nous actualisons régulièrement. De manière générale, on trouve de nombreuses informations sur Internet, mais aussi des formations dédiées pour aller plus loin.

#3 – Vous avez travaillé 5 ans chez MeilleursAgents. Pouvez-vous éclairer nos lecteurs sur l’importance de la e-reputation pour les agences immobilières ?

Le métier d’agent immobilier a énormément évolué depuis 20 ans. Pour la recherche d’acquéreurs ou de locataires, la diffusion des annonces sur Internet est désormais indispensable. Mais côté propriétaire, les méthodes de prospection n’ont quasiment pas évolué (pige, boîtage, bouche-à-oreille). Pourtant, on sait bien que la rentrée de mandats est le nerf de la guerre pour toute agence immobilière.

La réalité, c’est que pour attirer des propriétaires vendeurs ou bailleurs, la réputation est un enjeu primordial. Même si une agence existe depuis 30 ans et qu’elle dispose d’une belle vitrine idéalement placée dans une artère très passante, aujourd’hui, un propriétaire va d’abord se renseigner sur Internet avant d’envisager de confier son projet à un tiers. Il va donc regarder les avis postés sur ce professionnel. MeilleursAgents a fait un travail de pédagogie formidable à ce sujet, notamment en proposant aux agents de valoriser leur savoir-faire (historiques de transactions et avis clients).

Pas mal d’outils faciles à utiliser permettent aux entreprises de maîtriser ce qui se dit sur eux, sur la toile. Faites le test, tapez le nom de votre agence sur Google, tous les résultats qui apparaissent en première page sont-ils à votre avantage ? Rien qu’avec votre site web, votre page Google MyBusiness, les annuaires locaux, les portails d’annonces et les réseaux sociaux, vous avez facilement la possibilité de contrôler votre e-réputation pour vous assurer que les informations accessibles en ligne sont justes et donnent envie de vous contacter.

#4 – Enfin, en tant qu’expert du webmarketing, quels sont selon-vous, les autres leviers de croissance que les agences immobilières auraient tout intérêt à activer ?

Le meilleur conseil que je puisse donner aux agences immobilières est de se mettre à la place de leurs clients. Qu’est-ce qui aurait pu les attirer vers vous plus tôt ? Qu’aimeriez-vous qu’un internaute retienne après s’être renseigné sur votre agence sur Internet ? Ensuite, observez ce que font vos confrères, allez chercher de l’inspiration sur des sites d’information ou des blogs spécialisés (comme celui de Netty), échangez avec vos confrères (de préférence dans un autre secteur géographique) et des commerçants que vous connaissez, etc.

N’ayez aucun a priori au départ, soyez curieux et tentez d’identifier des actions qui vous ressemblent, celles que vous vous verriez bien essayer. Mais surtout, lancez-vous ! On hésite souvent à faire le premier pas, par peur d’échouer. Le digital peut faire peur quand on débute, mais on trouve très facilement de bons conseils gratuits sur Internet pour commencer avec de bonnes bases. Le tout est de se fixer des objectifs mesurables et raisonnables, avec des échéances courtes pour pouvoir se réajuster rapidement. Vous allez sans doute échouer sur certaines choses, cependant vous en réussirez d’autres. Vous apprendrez de ces échecs qui vous donneront d’autres idées. C’est un excellent exercice qui vous aidera à définir les grands principes de votre identité en ligne et à vous démarquer de vos concurrents !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *