Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier
Astuces & conseils pour les professionnels de l'immobilier

Optimiser une annonce pour le référencement

optimiser-annonce-referencement-immo

Optimiser une annonce pour le référencement

Lorsque l’on rédige une annonce immobilière à destination d’Internet, l’internaute n’est pas l’unique lecteur auquel elle s’adresse. En effet, les moteurs de recherche analyseront en premier lieu votre contenu. Ce sont eux qui décident de ce que voient les utilisateurs. Leur façon d’appréhender votre annonce est donc capitale car votre positionnement dans la liste des résultats en dépend.

Le texte, la base du référencement

Lors de la rédaction d’une annonce immobilière, surveillez plusieurs points afin d’optimiser le référencement de votre texte. D’abord, incluez les termes principaux en premier. Pour les moteurs de recherche, les mots présents en début de page définissent votre contenu. Commencez donc par définir le type de bien (maison, appartement, etc) ; le genre de transaction (vente, location) et le nombre de pièces.

Ensuite, évitez les abréviations : Google référence uniquement les mots et expressions qu’il connait. N’étant pas un spécialiste de l’immobilier, il ne comprendra pas les sigles propres au secteur. Ainsi, privilégiez les phrases pleines “rez-de-chaussée” à la place de “rdc”. De plus, d’autres procédés peuvent vous aider à améliorer le positionnement dans la liste des résultats de votre annonce :

  • Inclure des listes à points.
  • Diversifier les mots utilisés.
  • Recourir à un paragraphe par idée.
  • Limiter l’usage de la voix passive.

Concernant la publication, créez deux contenus différents. Le premier sera à destination de votre site web et contiendra toutes les informations sur le bien. Grâce à cela, il deviendra votre résultat le mieux référencé pour ce bien. Le second sera plus court dans l’optique d’être cloné sur de nombreuses plateformes. Les meilleurs logiciels immobiliers vous proposent d’ailleurs de publier vos annonces sur les portails spécialisés en un clic.


Au royaume des référenceurs, les robots sont ROIs.

Agence TiPi

Les photos, le passage obligé

Les photos sont une source de trafic importante pour un site web. Effectivement, jusqu’à 30% des visiteurs arrivent jusqu’à vous grâce aux images. Cette donnée est d’autant plus véridique dans l’immobilier, qui est un secteur très visuel. Ne négligez donc pas vos clichés et réalisez-les en haute définition pour attirer les internautes. De nos jours, un simple téléphone portable peut prendre des photographies en HD.

En plus d’être quasiment obligatoire, une photo sur votre annonce vous permettra de profiter du trafic de Google Images. En effet, lorsqu’un internaute naviguant sur cette fonctionnalité clique sur un cliché, il dispose d’un bouton “consulter” le menant directement au site de publication. Même si cette source ne deviendra jamais le principal accès de vos visiteurs, elle vous amènera tout de même un certain passage.

Il existe certaines techniques pour optimiser le référencement de ses photos. La plus connue consiste à remplir les balises “alt” de la structure HTML qui sont prises en compte dans le classement d’une page. Le rôle premier de cet élément est de décrire votre image en cas d’incapacité technique de l’internaute à la voir. Utilisez donc des mots clés décrivant votre bien. Vous pouvez aussi optimiser le poids de vos photos. Ainsi, le navigateur de l’utilisateur chargera plus vite, critère important analysé par les moteurs de recherche.

Les visites virtuelles et les vidéos

Comme les photos, la visite virtuelle et la vidéo améliorent sa présence sur les moteurs de recherches. En effet, les algorithmes de recherche analysent le temps passé sur un site pour déterminer son positionnement dans la liste des résultats. Or, ce type de format augmente la durée passée sur le site par vos visiteurs. De plus, ce sont des contenus enrichis, ce que Google et ses confrères apprécient particulièrement, de même que les internautes.

Youtube est le second plus gros moteur de recherche au monde et profite de la plus grosse croissance. Pour optimiser votre référencement sur cette plateforme, nommez votre vidéo de la même manière que si vous cherchiez sur Google. Par exemple : appartement à Dijon – T4. À propos de la description, écrivez au minimum 150 mots en reprenant les caractéristiques du bien. Phase cruciale, la miniature sera le premier contact avec les internautes. Choisissez donc une belle image !

Concernant les biens de prestige, n’hésitez pas à recourir aux drones. C’est le moment ou jamais de ressortir votre côté bling-bling. Multipliez les visuels aériens valorisant au maximum la propriété. Avant la publication, réalisez un montage vidéo composé des meilleurs plans sublimés d’une bande son de qualité (attention aux droits d’auteur). Les travellings et les timelapses affirmeront votre professionnalisme émanant de ce média.

Après la publication de l’annonce

Une fois votre annonce publiée, partagez-la sur les réseaux sociaux. Votre trafic s’en trouvera augmenté. Votre contenu étant de qualité, vos internautes resteront plus longtemps et amélioreront, de ce fait, encore votre référencement. À propos de ces plateformes, le classement se détermine en grande partie au regard des signaux sociaux positifs (partages, commentaires). Incitez donc votre communauté à réaliser ces actions.

Pour générer du trafic sur la fiche de bien, informez vos prospects de son existence. De nombreux moyens existent pour cela, comme les SMS et les mailings par exemple. Au contraire des contenus sur Google, utilisez des abréviations dans vos textos et ne fournissez que les informations principales. Si l’utilisateur souhaite davantage de détails, incluez l’url de l’annonce publiée sur votre site. Du côté du mailing, assurez-vous de la conformité de votre publipostage avec les exigences du RGPD.

Option payante, la publicité en ligne permet d’accroitre la portée d’une annonce. Comparativement à la publicité physique, cette dernière est moins chère tout en bénéficiant d’un ciblage extrêmement précis et d’une analyse de résultats poussée. Ici, les principaux acteurs du marché sont les moteurs de recherche (Google, Bing, etc.) ; les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, etc.) et les sites spécialisés dans l’immobilier.

L’humain avant le référencement

Optimiser son annonce pour les robots des moteurs de recherche est une bonne chose, mais n’oubliez pas les humains (surtout Sarah Connor). Comme l’a dit l’autrice Wendy Piersall “Google vous aime quand tout le monde vous aime déjà“. De plus, optimiser son classement d’annonces est une stratégie lente à mettre en place. En effet, ce processus demande du temps. Il est donc nécessaire de l’intégrer dans une stratégie globale de référencement de votre site web afin que vos efforts sur vos annonces immobilières portent leurs fruits. Sachez que Netty propose des prestations SEO (référencement) mais aussi SEA (publicité payante), afin de développer votre visibilité sur la toile.

auteur :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *